Rechercher sur le Site

Ministère de l’enseignement : « Est-ce que l’Education nationale a encore besoin de l’agrégation ? »
Publié; le 5 décembre 2012 | SNFOLC Toulouse

C’est ce que le ministère de l’Enseignement supérieur a répondu à Force Ouvrière lors de l’audience bi-latérale du 30 novembre 2012.

Le ministère confirme les propos du Président de la république : « enseigner, c’est un métier ».

Ce « métier » est le même de la maternelle à la terminale.

Le « master enseignant » prépare au métier d’enseignant.

Le ministère a besoin d’enseignants (recrutés en M1) et pas « nécessairement » d’agrégés (« enseigner l’histoire, c’est enseigner l’histoire »….).

Les discussions sur la réforme de l’agrégation vont s’ouvrir en 2013. Force Ouvrière demande le maintien de l’agrégation fondée sur un corpus disciplinaire de haut niveau.

Pour Force Ouvrière, la forte « composante pré-professionnalisante » à partir de la 2ème année de licence, encore renforcée dans les ESPE (Ecoles supérieures du professorat et d’éducation) aboutit à des masters enseignants vidés des contenus disciplinaires.

La logique de ces écoles, c’est de répondre à l’école du socle contenue dans la loi de refondation de l’école afin de produire des professeurs de socle.

L’ESPE, c’est essentiellement pour le ministère un tronc commun de formation à un même métier avec des parcours diversifiés : les statuts particuliers sont menacés.

cale




Documents Liés
« Est-ce que l’Education nationale a encore besoin de l’agrégation ? »
PDF - 32.1 ko
À la Une !

Contactez-nous

SNFOLC TOULOUSE

UD FO 93 BOULEVARD DE SUISSE
31200 TOULOUSE

Téléphone 05 61 47 91 91
ou 06 77 16 41 54

n° spécifique TZR  : 07 81 25 11 24

Fax 05 62 72 37 88 snfolc.toulouse@gmail.com


SPIP 2.1.28 [22259] habillé par le Snudi Fo
Suivre la vie de ce site RSS - Accès rédacteurs